Afrique: L’Observatoire africain de la sanction positive valorise l’émergence du continent

Kinshasa — L’Observatoire africain de la sanction positive est une structure non gouvernementale, mise sur pied pour décerner des prix de mérite et de distinction. L’Observatoire prône le respect de la loi, l’éthique, la foi et la conviction, les vertus du travail bien fait, l’efficacité et la détermination, etc., afin que l’Africain sorte de 180 ans de complexe de culpabilité, et aspire au développement.

Selon Kabwit Muyej, responsable de cette structure, l’Observation africain de la sanction positive poursuit quelques objectifs majeurs. Il s’agit, d’abord, de promouvoir les valeurs positives afin que la société s’inspire et aspire vers le sublime. Il est aussi question d’honorer les valeurs afin d’en inciter l’émergence par la désignation des hommes et des femmes ou des organismes qui se seraient distingués dans divers domaines d’activité humaine ou des domaines consacrés par l’Onu.

RDC : première édition consacrée à la Santé : l’ Observatoire Africain de la Sanction Positive honore Félix KABANGE Numbi.

C‘est pour ses actions en Santé publique en 2016 qu’il a été ciblé, un honore , une joie, une satisfaction pour ce digne fils du pays.

Cette institution a organisé pour la toute première fois une édition spéciale de la santé, L’événement a eu lieu dans la salle de la CENI avec pour objectif de primer les personnes qui se sont distinguées dans le domaine de la santé. Parmi elles , le docteur Félix KABANGE NUMBI MUKWAMPA ancien ministre de la santé publique.

Le commissaire général de l’ OASP le professeur Jacques André KABWIT MUYEJ et Madame Odette MWAMBA ont remis le grand prix santé 2017 au ministre Félix KABANGE NUMBI MUKWAMPA qui, dans sa modeste personne a remercié cette structure pour le choix porté sur lui.

L’éligibilité du ministre Félix KABANGE à ce prix est basée sur les actions accomplies et les témoignages faits par la population , notamment avec la lutte contre l’épidémie d’EBOLA, celle de la fièvre jaune, la création des ordres des infirmières et des chirurgiens dentistes , la diminution de taux de mortalité des enfants de 0 a 5 ans suite au paludisme.

Le ministre Félix KABANGE NUMBI MUKWAMPA s’est senti très honoré de leur présence et surtout pour cette marque de considération .Il faut noter que parmi les nominés, il y a eu aussi le professeur docteur MUYEMBE directeur de l’institut National de recherche biomédicale .